Jean Ciphan, écrivain.
Jean Ciphan, écrivain.

 

Anagramme.

 

Dès mes tendres années, je me piquais d’écrire...

Encore ce jourd’hui je persiste et je signe !

Mais, à la vérité, est-ce un honneur insigne ?

À ma passion des mots, qui donc viendra souscrire ?

 

Qui me reconnaîtra sous les alias baroques

Dont j’affligeais parfois la marge d’un sonnet

N’osant d’un âne nu me coiffer du bonnet ?

Aussi, c’est décidé, je reviens à l’époque

 

Où, sûr et pénétré de l’anagramme unique

Scellant ode ou sonnet, voire conte onirique,

D’une main assurée, d’un geste triomphant

 

Je signais, résolu, confiant en mon étoile

Qui de mon sûr talent ferait lever le voile,

Tel le fier Artaban, du nom de Jean Ciphan !

 

 

Août 1971

Jean Ciphan, «Chemins d'ailleurs»