Jean Ciphan, écrivain.
Jean Ciphan, écrivain.

 

Jardins secrets.

 

Dix-huit ans, cœur battant, l’âge de l’aventure

Heures de liberté, nouvelles espérances,

Bonheurs, jardins secrets, doutes et déchirures,

Te voici grand, Théo, et de belle prestance !

 

Mais qui te connaît bien, sinon toi ? Solitaire,

Garçon solide et fier, rarement emporté,

Hardi, parfois grognon jusqu’à fâcher ton père

Auquel tu te sais bien pourtant si attaché !

 

Travaille avec ardeur et trace ton chemin

Suis ta voie, continue, sache te prendre en main,

Sur des sillons choisis, sans céder à l’envie.

 

De la confiance en toi conforte l’amplitude !

Sache faire grandir cette belle attitude

Et s'ouvriront en grand les portes de ta vie.

 

19 décembre 2008.

Jean Ciphan, « Foulées sereines »