Jean Ciphan, écrivain.
Jean Ciphan, écrivain.

 

Les chemins zébrés. 

À Théo, pour ses dix-neuf ans.

 

En grand, de la vraie vie déjà, les portes s’ouvrent !

Rêves et projets fous, choix lucides et clairs,

Tout s’entrechoque, étonne et se zèbre d’éclairs :

Rudes ou doux sont les chemins que tu découvres !

 

19 décembre 2009

Jean Ciphan, « Foulées sereines »