Jean Ciphan, écrivain.
Jean Ciphan, écrivain.

 

Résiste à l’illusion.

 

Elle avance masquée, tissant obstinément

Avec résolution et dangereusement

Sa toile aranéide internet et futile !

Collectant le désordre sur tablettes tactiles,

Prétendument amie, elle met en émoi

L’ado déstructuré en quête du Surmoi…

 

La voici, l’illusion, qui tranquille, à toute heure,

En tes sens alanguis installe sa demeure,

Infiltre ses réseaux... Les voici répandus

Sous des couverts sociaux simplement prétendus !

Sauras-tu de leurs ors abandonner le culte ?

Dix-huit ans ! Te voici au seuil du monde adulte...

 

Trop d’humains à ces jeux incertains s’abandonnent,

Esprits las, affaiblis qui sans lutter se donnent,

Cédant à la magie de valeurs infondées,

À l’asservissement qui vient les abonder !

 

Trop n’ont pas vu venir l’enjeu ni sa traîtrise :

La vague médiatique estompe la maîtrise

Que chacun pense avoir de ses choix, de sa vie,

Quand il est sous les leurres qui lui sont servis !

 

Le bonheur n’est pas là et sa conquête est rude :

L’atteindre nécessite efforts et rectitude !

Connais ses trompe-l’œil : amitiés éphémères,

Informations fumeuses et souvent mensongères…

 

Les écueils sont légion ! Masques et paravents,

Chaloupes démâtées bercées au gré des vents,

Illusions répandues, apparences trompeuses,

Certitudes faussées, sirènes enjôleuses

Appelant au confort des rivages faciles :

Ces faux-semblants créés pour te rendre docile

Uniront leurs efforts pour briser tes conquêtes

Obstruer ses chemins, les soumettre aux tempêtes !

 

Face à eux ? Ta fierté, la force de ton âge.

Et leurs aigres desseins iront à leur naufrage !

Des mots simples, groupés en ton champ lexical,

Orienteront ta vie en sa quête du Graal.

Des termes forts et vrais, si souvent oubliés

Qui gagneraient tant à être publiés :

Justice et amitié, prudence et tempérance,

Amour et don de soi, partage et tolérance !

 

Alors, du seuil atteint de tes dix-huit années

Prends-les, cultive-les, jamais abandonnés !

Lance-toi, crée, invente, imagine et espère,

Réfléchis et agis, prends marques et repères,

Résiste à l’illusion, contrôle tes envies,

Sois tout simplement toi, aie confiance en ta vie !

 

10 mars 2013.

Jean Ciphan, « Foulées sereines »