Jean Ciphan, écrivain.
Jean Ciphan, écrivain.

 

Durs quinze ans.

 

Garçon,

Entends-tu cette voix

Si douce qui te laisse à tes passions d’enfant ?

 

Garçon,

Entends-tu cet appel

Qui sourdement t’invite à rejoindre les grands ?

 

As-tu trop attendu, bercé dans l’insouciance,

Sans oser te heurter aux maux d’adolescence ?

Autour de toi, parfois, des compagnons de jeu

Passés par cet état s’y sentent déjà vieux !

 

Tu sais que tu es las d’être toujours un gosse,

Et que parmi les fées il y a Carabosse !

 

Tu ne crois plus aux fées ? Prends garde à la culbute !

À vouloir te plonger trop tôt dans l’âge adulte,

Si tu veux prendre en main les rênes de ta vie,

Attends le temps qu’il faut pour en avoir l’envie !

 

Septembre 1957.

Jean Ciphan, « Sentiers incertains »