Jean Ciphan, écrivain.
Jean Ciphan, écrivain.

 

Un doute.

 

Pourquoi m’as-tu porté, Terre, toi qui m’appelles,

Pourquoi m’as-tu permis de te fouler aux pieds,

Pourquoi as-tu voulu qu’à ton sort je sois lié ?

Je voudrais esquiver ta froideur éternelle !

 

Pourquoi m’as-tu montré l’âme de la nature,

Pourquoi as-tu comblé chaque jour mon envie,

Pourquoi m’as-tu donné le bonheur de la vie

Si je dois en ton sein clore mon aventure ?

 

À quoi bon vivre, Terre ? À quoi bon procréer ?

À quoi bon t’admirer si tu ne m’as créé

Que pour mourir en toi et finir en poussière ?

 

Ne serais-tu plutôt que masque d’un bonheur

Que me cèle par Toi un plus grand Créateur

Dont il veut jusqu’en Toi conserver le mystère ?

 

Novembre 1959.

Jean Ciphan, « Sentiers incertains »